Je vais toucher ici un point sensible pour lequel j’aurai peut-etre bon nombre d’objections, mais je dirais que je prefere que les choses se passent ainsi plutot que de recevoir uniquement des commentaires et mails abondant en mon sens.

Je vais toucher ici un point sensible pour lequel j’aurai peut-etre bon nombre d’objections, mais je dirais que je prefere que les choses se passent ainsi plutot que de recevoir uniquement des commentaires et mails abondant en mon sens.

Si on fait la connaissance de quelqu’un, ainsi, qu’on sent que ca pourrait “coller”, d’un cote comme de l’autre, quelque chose de particulier se service. On se voit de temps en temps, on s’apprivoise, on apprend a se connaitre.

Puis vient le moment le plus delicat, qui, a mon sens, ne pourrait jamais se produire dans une relation amoureuse: l’attente.

Lorsqu’on commence a eprouver des sentiments pour quelqu’un, il parai®t limite inevitable qu’une attente se cree. On souhaite que l’autre ressente aussi quelque chose pour nous, que l’attachement soit reciproque, et, si l’on en vient a aimer l’individu, on desire plus que bien que l’intensite de l’amour soit la meme de chaque cote.

Plus je prends du recul, moins je ne peux etre d’accord avec cette maniere de affirmer.

Il va i?tre difficile – car ancre dans les esprits, peut-etre meme dans notre culture – de penser differemment. Je dirais aussi que c’est humain de devenir en attente, de vivre votre nouvelle relation en “esperant” que tout se passera beaucoup. Car mince, cette personne nous plait, nous voulons que cet amour soit partage, nous voulons etre heureux!

Cette derniere phrase m’amene a plusieurs reflexions, toutes pas forcement simples a vivre. Et je ne vous dis nullement que j’y arrive i  chaque fois. Comme de nombreuses gens en quete d’amour a 2, il m’arrive de retomber dans le piege de l’attente.

L’attente, mes tendres amis, c’est cela vous empechera forcement de vivre ce relation avec l’autre. Read More